Un constat:

Depuis le début du XXIème siècle, un constat s’impose, les thérapies en tout genre ont explosé en spécialités et en nombre et ceci de façon spectaculaire!

Ostéopathies,posturologies, kinésiologies, hypnothérapies, sophrologies, réflexologies, massages, aroma-phyto-oligothérapies, approches somato-psychiques, comportementales ou environnementales, thérapies vibratoires, énergétiques, psychologiques, médecines d’ailleurs ou ancestrales, Esséniennes, spirituelles, karmiques, astrologiques, quantiques, médecines du passé et du futur, et même extra-terrestres, mais aussi médecines trans-humaines, implants et robotisation de l’humain (humain augmenté), cette liste est bien sûr non exhaustive.

Encore aujourd’hui de nouvelles thérapies apparaissent régulièrement, évidemment elles ont toutes leur raison d’être et leur légitimité, l’idée n’est pas de juger ni de dénigrer. Mais pourquoi un nombre si considérable de ces pratiques ? L’humain de tout temps aurait-il toujours eu le besoin et le désir de se soigner ? Pourquoi ? Cela signifierait-il que l’humain est de nature profondément malade ?

La cause:

La raison de ce développement est assez évidente, il n’y a jamais eu autant d’humains en difficulté de santé, que ce soit physiquement ou psychiquement. Mais il est surtout un mécanisme de montée en puissance des énergies universelles qui amplifient et révèlent d’autres réalités.

Certains humains déterminés et courageux s’accrochent à ce monde jusqu’au « burn out » ou la paralysie, pour enfin laisser s’ouvrir les portes à d’autres niveaux de conscience et de réalité et quitter leur ancienne vie pour devenir thérapeute ou quoi qu’il en soit, changer radicalement de direction mais non sans douleur ou sacrifices.

Beaucoup d’entre nous ressentons ce « mal être », d’abord tapi dans l’ombre de notre for intérieur, puis s’intensifiant jusqu’à des proportions intolérables et s’extériorisant pour conduire à l’effondrement, au collapsus final.

Ce processus ne serait-il pas à l’image des civilisations et empires qui se sont succédés au fil des millénaires et qui ont fini par l’anéantissement?

Le monde est profondément malade, en toute évidence de cause. Saurons-nous un jour quel en est la cause ?

Est-ce la bonne direction?

Il apparait clairement que nous ne pouvons plus ignorer l’incohérence de nos comportements et de nos mode de vie par rapport à nos ressentis les plus profonds et intimes.

L’expérience touche à sa fin et les mécanismes de perversion du mental et de récupération de la puissance créatrice de l’humain au profit d’un monde de mensonge et de guerres s’achève.

En effet ce monde inversé est devenu si vaste et complexe que nous ne remettons pas en question les notions fondamentales sur lesquelles il a été construit et comment il a pu dévier à ce point.

Un « mal » pour un « bien »

La force et l’ampleur de ce phénomène a pourtant un sens contrairement aux apparences, mais un sens profond. En effet, en surface, on pourrait penser que le monde marche sur la tête, c’est à dire à l’envers oui, à l’évidence, nous constatons très largement l’inversion globale des valeurs. Mais en réalité, le phénomène est très profond et subtil, une intelligence infinie étant à l’œuvre pour nous conduire à terme, non pas vers un but, mais à un état d’être et de perception différent de réalité. Il s’agit d’un véritable apprentissage, une voie de perfectionnement, et qui pourra percevoir et comprendre cette intelligence infinie qui œuvre sans bruit accédera à sa vérité.

Que faut-il comprendre:

Il est nécessaire de retenir que tout est parfait dans l’univers et que tout a un sens de justesse. Aujourd’hui nous vivons une ère ou nous devons remettre en question tout ce à quoi nous avons cru, tout ce à quoi nous avons consenti, tout ceux à qui ou ce à quoi nous avons accordé notre confiance. Nous nous devons de remettre en question les fondamentaux, jusqu’à la réalité de notre monde, du temps et de l’espace, de la nature même de l’humain. Tout est parfait dans l’Univers ou plus précisément TOUT EST MATHEMATIQUE, cet aphorisme ne signifie pas que perfection se confond avec paradisiaque. Ici le terme perfection s’entend au sens mécanique, une horlogerie cosmique ou la notion d’éthique n’a pas de place. La conscience de l’Absolu émet une nouvelle note dans la grande symphonie, et la manifestation en découle remettant en question l’équilibre des forces en interaction.

Docteur Holleville

TOUS DROITS RESERVES

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site : https://sesoignerseul.com/
que vous mentionniez le nom de l’auteur: Docteur Holleville

La légendaire Table d’émeraude
Contacter le Docteur Holleville

Contacter le Docteur Holleville

Je souhaite recevoir des informations sur la prochaine session de coaching

Message envoyé avec succès!

Aller à la barre d’outils