Le Mahatma Gandhi: « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde!»

Nous sommes en fin de cycle et les énergies planétaires nous offrent à présent la possibilité d’évoluer vers un tout nouveau futur.

On nous a fait croire que nos corps physiques étaient conditionnés à évoluer selon notre programmation génétique, ce qui est nommé en science : l’hérédité, et en psychologie le trans-générationnel.

Cette vision erronée de la génétique « moléculaire » nous a mis en position de victime, et nous a enfermé dans une forme de fatalisme déprimant et morbide, tels des prisonniers condamnés à perpétuité.

Au contraire, cette science récente appelée épigénétique, nous a révélé, il y a une quinzaine d’années, que c’est l’environnement qui contrôle la génétique et non l’inverse.

L’ADN et l’ARN décrits par Watson et Crick en 1962, ne sont que des modèles théoriques. Ces modèles, répondant parfaitement aux besoins scientifiques de l’époque, ont été adoptés à l’unanimité par les scientifiques en quête de compréhension. La philosophie des sciences de cette période de l’histoire collait à l’idéologie eugéniste et philantropique, et cette explication du vivant encodé dans des molécules à ADN, plongea la médecine, dans un matérialisme profond.

L’approche vibratoire du vivant, appuyée par la physique quantique, nous permet de voir la réalité du fonctionnement des cellules sous un angle tout à fait différent. L’être humain est électromagnétique, il est un esprit incarné dans un corps animal, le tout bien dissimulé au sein d’une matrice holographique, ou toute la structure de la matière est une géométrie sacrée, sous tendue par des vibrations transmises depuis des champs d’informations à l’échelle sub-atomique.

Les hélices qui composent nos chromosomes sont des antennes géo-cosmiques de type héliocol, qui captent et amplifient les informations depuis notre environnement « vibratoire ». Ces informations, une fois recueillies, peuvent être manifestées et matérialisées pour aboutir aux structures et aux propriétés des matériaux vivants ou non qui composent notre réalité sensorielle.

Nous pouvons changer notre réalité simplement en incarnant le changement. Nous n’avons qu’à imaginer, visualiser ce que nous voulons expérimenter et croire fermement que ces choses se produisent dans la réalité. Comme si avec la plus grande foi, vous fermiez les yeux, vous preniez une ample respiration, comme pour télécharger votre nouvelle réalité, et en ouvrant les yeux, elle est là !

Par contre, les désirs se réalisent seulement si ça a du sens pour l’Esprit. Si nos idées sont “alignées” et qu’il n’y a plus de parasitages.

Je rappelle ici, pour la famille des co-créateurs, qui sont toujours convaincus qu’ils créent la réalité, ce n’est pas tout à fait exact. Aucun humain ne crée la réalité au niveau matériel, il l’actualise, il la synchronise, il la syntonise. Notre participons et observons la réalité sensorielle que l’Esprit crée pour nous. Notre travail « de lumière » consiste à préparer nos corps physiques à intégrer nos nouveaux corps énergétiques subtils, notre double éthérique et notre double universel. Le corps humain est un récepteur, une sorte de « réceptacle », pour des énergies de plus en plus puissantes et proches de la source.

Pour faire cela nous devons être purifiés au niveau cellulaire et génétique. C’est pour cette raison que le protocole d’auto-guérison existe. Boire beaucoup de plasma et l’alimentation zéro glucose permettent d’atteindre cet objectif.

C’est ce que nous vivons actuellement au niveau planétaire, mais les gens ne sont pas prêts physiquement et psychiquement à recevoir les hautes énergies cosmiques qui balayent la Terre. Alors ils se révellent dans leur côté “sombre”, incapables d’intégrer leurs souffrances.

Il y a encore trop de négativité, nous nettoyons toutes les programmations passées, tous les mensonges et toutes les croyances erronées.

Lorsque nous sommes plus propres cellulairement, nous devenons de plus en plus conscients, éveillés, et nous nous ouvrons à une toute nouvelle réalité.

Nous commençons à voir les choses comme elles sont, et non comme on nous a dit qu’elles sont, à ce que nous croyons qu’elles sont.

Nous sommes des êtres électromagnétiques, dans un monde électromagnétique et tout se passe au cœur de nos cellules, grâces à nos antennes cosmiques: nos chromosomes

Tout est parfait pour notre évolution

Vous pouvez me contacter par mail, je tenterais au mieux de répondre à vos questions.

Avec Respect, Intelligence et Amour

Docteur Holleville (ex-médecin) être-humain

 

TOUS DROITS RESERVES

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence au site : https://sesoignerseul.com/
que vous mentionniez le nom de l’auteur: Docteur Holleville